PARCOURS DU PATRIMOINE - ÉPINAL, RIVE GAUCHE

Um Épinal

parcours_patrimoine_2.jpg
  • Höhenunterschied
    23.15 m
  • Dokumentation
    Mit GPX / KML-Dateien können Sie die Route Ihrer Wanderung zu Ihrem GPS (oder einem anderen Navigationswerkzeug) exportieren
Orte von Interesse
1 Maison de Jean-Nicolas Vatot
Depuis l'office de tourisme, empruntez la rue à gauche, traversez la Place des Vosges et continuez par la rue du 170e RI pour rejoindre la Moselle.
Sur la droite, au n°9, se trouve la maison de Jean-Nicolas Vatot, installé à Épinal en 1731 comme libraire puis imprimeur et imagier.
2 Pont du 170ème RI
Ce pont s'élève à l'emplacement du seul pont qui reliait autrefois les deux parties de la ville et appelé le Grand Pont. Il est détruit par les Allemands en septembre 1944 pour ralentir l'armée américaine. Reconstruit en 1953, il est ensuite recouvert depuis 1987 d'une construction métallique et de verre protégeant les piétons des intempéries et permettant un fleurissement l'été. Il porte le nom du régiment créé à Épinal en 1913 et surnommé "les hirondelles de la mort" dont l’emblème figure de chaque côté du pont.
3 Place de Schwäbisch Hall
Face à vous se trouve la place de Schwäbisch Hall, ville allemande jumelée avec Épinal depuis 1964. Dans la petite vitrine au centre du massif se trouve un morceau du mur de Berlin et l'image d'Épinal consacrée à cet événement.
4 Belvédère
Longez la Moselle à droite en empruntant le quai Contades. Depuis le belvédère, attardez-vous un instant pour profiter de la vue sur l'autre rive : l'Hôtel de Ville, le monument aux victimes de la guerre de 1870 et sur la colline, les vestiges du château médiéval. A l'extrémité du quai se trouve le pont Clémenceau, construit en 1966. Prenez à gauche, rue de la Chipotte. Cette dernière doit son nom à un col vosgien où s'arrêta la progression des Allemands en direction d'Épinal en août 1914.
Empruntez ensuite le passage couvert à gauche pour rejoindre la place de la Chipotte.
5 Place de la Chipotte
Au centre de cette place se trouve une oeuvre d'art monumentale : "La Ligne indéterminée", de Bernar Venet. Il s'agit d'une sculpture en acier de 5 mètres de haut et de 7 mètres de large, oeuvre plane, arabesque, ligne recomposant l'espace dans le volume de la place.
6 Rue Léopold Bourg
Rejoignez la rue Léopold Bourg, rue commerçante qui doit son nom au duc de Lorraine Léopold (1690 - 1729) qui participa à la reconstruction de la ville après les guerres du XVIIIe siècle.
7 Rue des Minimes
Prenez la rue piétonne des Minimes face à vous.
8 Immeuble 1904
A l'angle, observez sur votre gauche un remarque immeuble avec sa toiture en dôme construit par François Clasquin en 1904, marquant la période de développement de la ville jusqu'à la première Guerre Mondiale.
Dans cette rue se trouvait le couvent des Minimes, installée depuis la fin du XVIIIe siècle. C'est là, qu'en 1790, Épinal fut choisie comme chef-lieu du département des Vosges.
9 Liberté de César
Au milieu de la rue des Minimes, se dresse une sculpture coulée en bronze réalisée par l'artiste César. Installée en 1983 pour le bicentenaire de la Révolution française, elle représenté deux doigts levés en V pour exprimer une liberté sans cesse à reconquérir.
Tournez à droite rue des Pompes et rejoignez le canal des Grands Moulins.
10 Lavoir Théâtre
Sur votre droite, vous pouvez voir le Lavoir-Théâtre, un ancien lavoir daté de 1890 transformé en salle de spectacles.
11 Canal des Grands-Moulins
Sur le canal des Grands-Moulins, ce bassin en eaux vives est la première réalisation française en centre-ville, accueillant des compétitions internationales de canoë kayak. Il porte aujourd'hui le nom de "Gauthier Kauss et Matthieu Pêché", membres du club d'Épinal, médaillés de bronze aux jeux olympiques de Rio en 2016 et champions du monde en 2017, en canoë bi-place.
Sur l'autre rive, les immeubles du quai des Bons-Enfants représentent la diversité de style dans les constructions de la fin du XIXe siècle à aujourd'hui.
12 Petit Pont
L'entrée principale de la ville du Moyen-Âge se trouvait au débouché du Petit Pont en franchissant la porte du Boudiou. Celle-ci était surmontée d'une horloge qui n'était jamais à l'heure d'où son surnom "Boudiou" qui veut dire menteur en patois. Son emplacement est marqué au sol par 4 cubes de pierre.
13 Musée Départemental d'Art Ancien et Contemporain
Créé en 1822 pour abriter la collection des Princes de Salm, le bâtiment initial a été restructuré en 1992. Sa spécificité est de mêler un bloc en béton brut avec un bâtiment ancien du XVIIIe siècle.
Ce dialogue entre construction ancienne et contemporaine permet une alternance sur le parcours de volumes sombres et lumineux, de surfaces rugueuses et lisses, transparentes ou opaques.
L'édifice est traversé en son milieu par une grande nef en verre de 45 mètres de long, dans le prolongement de la rue Aubert jusqu'au parc de l'arrière du musée.
Plus de 34 000 objets et œuvres d'art, de la Préhistoire à l'art du XXe siècle, y sont conservés, dont des œuvres de Rembrandt, Georges de la Tour, Claude Gellée...
Face au Musée, prenez la rue Aubert.
14 Place Pinau
Au centre de la place, la statue placée sur la fontaine représente un enfant qui retire une épine de son pied. Le "tireur d'épine", réplique en bronze d'une statue conservée en Italie, est présent à Épinal depuis le XVIIe siècle, sous le nom de Pinau en référence au premier nom de la ville : Spinal.
Initialement inclus dans l'ensemble urbain médiéval de la ville d'Épinal, ce quartier a subi de plein fouet la Seconde Guerre mondiale : combats dans le quartier suivis d'un important pilonnage par les forts de la place le 19 juin 1940 et graves dommages collatéraux lors des bombardements américains de mai 1944. Autour de la statue, miraculeusement préservée par ces destructions, de nouveaux immeubles se sont implantés.
Le gabarit des constructions et les motifs architecturaux imposés par l'architecte en chef Jean Crouzillard (corniches, bandeaux horizontaux au 1er niveau, encadrements de fenêtres) permettent de structurer l'ensemble. La place trouve sa cohérence dans la symétrie des constructions et l'harmonisation des façades, que les angles en béton rosé soulignent. La place a été restructurée (notamment les abords de la fontaine et la passerelle) en 2005.
15 Passerelle
Franchissez la passerelle pour rejoindre la rive droite.
16 Marché Couvert
Ce marché couvert est construit en 1895 par François Clasquin. Sa charpente métallique rappelle celle des halles de Baltard à Paris.
Après avoir été restauré en 1950 et 1985, l'édifice est entièrement réhabilité en 2005. Cette rénovation a pour objectif de retrouver l'image de l'édifice d'époque, en conservant l'ossature originelle. Les baies cintrées sont redessinées, tandis que les soubassements sont recouverts d'un parement bois. La toiture a été remplacée par une couverture en zinc, qui se marie avec la couleur de la structure, donnant à l'édifice sa teinte anthracite.
S'il est ouvert, n'hésitez pas à entrer pour admirer la charpente, sinon contournez-le pour rejoindre la rue François Blaudez.
17 Théâtre Municipal
Sur votre droite se trouve un petit théâtre à l'italienne de 300 places, inauguré en 1806. Surnommé "la bonbonnière", il est de style baroque rococo dit "à l'italienne", parce qu'il empile du parterre au plafond, galeries, étages et balcons.
18 Saint-Nicolas
En revenant à votre point de départ, levez les yeux et observez sur le mur à gauche une représentation en céramique de Saint-Nicolas, patron de la Lorraine, des écoliers, des mariniers...
23 Meter Höhenunterschied
  • Höhe des Startpunkts : 326 m
  • Höhe des Ankunftsorts : 326 m
  • Maximale Höhe : 327 m
  • Minimale Höhe : 322 m
  • Totaler positiver Höhenmeter : 23 m
  • Totaler negativer Höhenmeter : -23 m
  • Maximaler positiver Höhenmeter : 3 m
  • Maximaler negativer Höhenmeter : -3 m
Einen Kommentar abgeben
Schreiben Sie Ihre Kommentare über Parcours Du Patrimoine - Épinal, Rive Gauche :
  • Schlecht
  • Durchschnittlich
  • Gut
  • Sehr Gut
  • Ausgezeichnet
Es gibt noch keine Kommentare zu Parcours Du Patrimoine - Épinal, Rive Gauche, schreibe die erste zu verlassen !